Fougères Puratos se nourrit de projets à Fougères

L'usine fougeraise du groupe belge, qui fabrique sauces, nappages et fourrages alimentaires, s'agrandit et lance une nouvelle ligne de production. Avant une autre en 2018.

08/02/2017 à 10:57 par Benoit Fouque

Corinne Sabathé, directrice de Puratos Fougères (à droite) et Anthony Moreau, responsable de production, devant la nouvelle ligne de production de l'usine fougeraise. -
Corinne Sabathé, directrice de Puratos Fougères (à droite) et Anthony Moreau, responsable de production, devant la nouvelle ligne de production de l'usine fougeraise.

Il reste encore quelques finitions à effectuer pour achever le chantier. Mais les premiers tests sont « conformes » et, le 20 février prochain, Puratos lancera les premières productions de sa nouvelle ligne de fabrication.

Des machines flambant neuf et un espace de stockage ont été installés dans un nouveau bâtiment qui a permis de doubler la surface de l’usine atteignant désormais 3300 m2 à Fougères. Initié il y a près de dix ans, cet agrandissement a coûté 5,5 M € au groupe belge qui emploie 7000 personnes dans le monde.

> Lire aussi : Patis France pousse ses murs à l’Aumaillerie

L’usine, installée depuis plus de trente ans dans la zone de l’Aumaillerie, fabrique des produits alimentaires intermédiaires (sucres, sauces pour les glaces, fourrages de biscuits et brioches, nappages de tartes…) utilisés par les professionnels de la boulangerie, pâtisserie et du chocolat. Elle travaille pour près de cent cinquante fournisseurs au total.

« Année charnière »

Sa nouvelle ligne permet de fabriquer des produits aseptiques, exempt de tout microbe ou de tout germe infectieux et qui se gardent plus longtemps.

La mode est aux produits sans conservateurs et sans amidons modifiés. On s’oriente vers des produits très qualitatifs, décrit Corinne Sabathé, directrice de Puratos à Fougères.

Pour élaborer ce nouveau système de production, baptisé « Breizh » et développé spécialement pour le site fougerais, les experts du groupe ont travaillé en concertation avec les salariés de l’usine, notamment sur l’aspect ergonomique des machines.

Cette nouvelle ligne est adaptée à notre façon de travailler, observe la directrice. C’est une spécificité du site, nous faisons beaucoup appel à tous les opérateurs. Il y a une écoute, une émulation. On gagne en efficacité et c’est valorisant pour tout le monde.

“BB8″ dans les cartons

Des formations à ces nouvelles machines sont en cours au sein du personnel et l’entreprise a anticipé en embauchant cinq personnes au cours des dix-huit derniers mois. D’autres recrutements en production, en maintenance et en qualité sont prévus, ce qui portera l’effectif du site à 36 salariés. « C’est une année charnière pour apprendre à connaître la ligne », ajoute Anthony Moreau, responsable de production à Puratos Fougères.

L’usine, qui fonctionne en 3/8, fabriquera à terme 12 000 tonnes de produits par an contre 7000 actuellement. Une seconde ligne, baptisée « BB8 » (980 000 €), est déjà dans les cartons pour un démarrage en 2018.

35133 Fougères

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Fougères - Mardi 23 mai 2017

Fougeres
Mar
23 / 05
20°/11°
vent 28km/h humidité 67%
Mer26°-11°
Jeu27°-15°
Ven27°-17°
Sam29°-16°
Résultats sportifs de votre région
Go

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter